Les légendres de Saint Saulge ont-elles leur origine dans une réalité plus ou moins bien colportée ? c'est bien possible !

Au début du XXe s. elles ont été imprimées sur des cartes postales qui sont maintenant très recherchées par les collectionneurs dans les nombreuses brocantes de la région.

Selon une de ces légendes, une année de forte sécheresse où le fourrage se faisait rare, les habitants de Saint-Saulge eurent l'idée de hisser sur l'église une vache à l'aide d'une corde, afin qu'elle broute l'herbe qui poussait sur un flanc du clocher ... Depuis lors, ils perpétuent cette tradition en mai, à l'occasion de la fête locale et avec une vache factice.

Avec l'accent local la légende devient :
"Le fourrage ô si rare c't'année que ne faut rin laisser perdre, in vont monter chut l'église lai vache de Tenni pour l'y fê brouté l'harbe."

Ci-dessus la plaque apposée sur l'église pour commémorer l'évènement...

 

   

   

    

Saint Saulge

son église...
ses légendes...

L'église de Saint-Saulge, du XIIe siècle, possède de très beaux vitraux du XVIe siècle.
Seuls les deux vitraux du chœur datent du XIXe s.