La porte du Croux,

construite au XIVe siècle, un des vestiges des fortifications de la ville

NEVERS


Nevers, préfecture de la Nièvre, est située sur une butte dominant le confluent de la Loire et de la Nièvre, et à quelques km du confluent de la Loire et l'allier.

L'occupation du site est ancienne, et la cité gallo-romaine avait une enceinte dès le IVe siècle. La ville est évangélisée au IIIe siècle, puis devient le siège de l'évêché au VIe siècle.
Capitale du comté héréditaire de Nevers en 992, la ville se fortifie sous l'influence de Pierre II de Courtenay en 1194. La ville appartint successivement aux familles de Courtenay, de Bourbon, aux maisons de Flandre, de Bourgogne, de Clèves et de Gonzague.
Le comté fut transformé en duché en 1538 et acheté par Mazarin pour son neveu Mancini en 1659.

     
     
     

Cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte.

"Cette cathédrale, de style gothique, a la particularité de posséder deux chevets. Elle a en effet conservé dans sa partie ouest, à la place de la façade, le chevet d'une église romane orientée à l'envers. Cette particularité d'assemblage roman/gothique résulte d'une reconstruction du bâtiment après un grave incendie datant de la fin de la période médiévale. L'édifice a presque été totalement détruit lors du bombardement du 16 Juillet 1944 (seule la tour Boyer est restée debout). Tous les vitraux d'époque ont été volatilisés (quelques uns dataient du XIème siécle).(...) Les vitraux actuels sont signés d'artistes contemporains : Jean-Michel Alberola, Claude Viallat, Gottfried Honegger, Raoul Ubac, François Rouan."    (Wikipédia)

     
   
   

Après un incendie en 1224, la cathédrale est reconstruite dans le style gothique.. Des statuettes sont adossées aux colonnettes des baies hautes et du triforium représentant les neversois de l’époque dans la diversité de leur condition (gentilshommes, paysans, ecclésiastiques…)

.Cliquer sur les chiffres pour les faires défiler...

 

 

   
       

 

     

Le palais ducal de Nevers fut construit à la fin du XVe et au début du XVIe siècle .

"Lieu de résidence des Ducs de Nevers, il est considéré comme l'un des premiers château de la Loire, avec sa large façade Renaissance, encadrée de tourelles polygonales et de fausses draperies. Conçu comme une façade pour affirmer le prestige de la Cité des Ducs pour qui la découvrait depuis la Loire. Longtemps, il a accueilli le Palais de Justice. Rénové au début des années 1990, il est pour partie affectée au services municipaux dont il représente une annexe de l'Hôtel-de-Ville : principalement salle du Conseil Municipal Pierre-Bérégovoy. Il accueille également les visiteurs (nombreux aquariums présentant des poissons de la Loire, expositions). Il fait face à la place de la République, sommet de la butte de Nevers et qui recèle des ruines gallo-romaines". (Wikipédia)

     

 

Le Bec d'Allier,

à 15km de Nevers, confluent de la Loire et de l'Allier.